Mon chat s’appelle Devil // Vodka & Caviar OPI

Ce matin avait lieu la toute première rentrée de ma grande. Je suis encore toute emotionnée 🙁 Un peu de tristesse parce qu’elle n’est pas dans la classe de sa grande copine de chez nounou, beaucoup de fierté de voir que les larmes n’ont pas coulé sur ses petites joue, énormément de hâte de la retrouver ce soir pour qu’elle me raconte sa journée.

En attendant, je vais parler de mon chat.

Devil est un chat « noname », un chat de goutière qu’on m’a donné il y a 11 ans maintenant. Je venais d’avoir mon appart et une amie avait une connaissance qui cherchait à donner un chat noir. Banco, il était pour moi. Il avait 5 mois quand je l’ai eu et était déjà grand, il avait perdu sa bouille de chaton mais n’en était pas moins mignon.

Puis, il y a eu la fameuse explosion de l’usine AZF. J’habitais juste à coté à l’époque. Devil a été traumatisé et depuis il est devenu extrêmement trouillard. L’explosion a aussi déclenché chez lui des crises d’épilepsie. Aujourd’hui, il n’en fait plus que très rarement, mais à l’époque, elles étaient fréquente et je me suis beaucoup inquiétée pour lui.

11 ans plus tard, j’habite dans une maison à la campagne. Nous avons emménagé le 10 aout. Une maison avec un grand jardin. Une première pour Devil le trouillard.

C’est donc sans crainte que nous laissons les portes et fenêtres ouvertes, on sait qu’il n’ira pas bien loin. Mais on s’est plantés en beauté, une semaine après notre déménagement, Devil est parti. Il était 10h du matin quand il est parti. J’ai pleuré des heures et des heures, j’ai passé une nuit affreuse. On avait laissé un morceau de fenêtre ouvert pour qu’il puisse rentrer si jamais il était encore en vie. Chaque fois que j’entendais un bruit dans la nuit, je me levais pour aller vérifie si ce n’était pas lui… Mais rien.

J’ai fini par m’endormir.

ET le matin, vers 6h, j’ai été reveillée par un bruit que je conaissais bien: ce con de chat qui se faisait les griffes sur le jonc de mer de notre chambre. Quel soulagement. Je l’aime tellement ce chat, c’ets incroyable. Il m’a vraiment fait très très très peur 🙁

Aujourd’hui, c’ets lui que je met à l’honneur sur mes ongles, avec Vodka et Caviar de chez OPI, et la plaque BM305 de Bundle Monster.

Vodka & Caviar, c’est un « must have ». C’est un magnifique rouge, opaque en deux couches et dont la tenue n’a absolument rien à se reprocher. Un vrai bijou.

Je crois que Devil se foutait un peu d’être à l’honneur sur mes doigts, mais je me suis bien amusée à lui rendre ce petit hommage.

Mon con de chat d’amour 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

Don’t Sweater It – Essie [ Automne 2012 ] Le vernis avec du MIAM dedans.

Aujourd’hui, c’est de Don’t Sweater It dont je vais vous parler.

Nous avons ici un vernis marron chocolat qui donne VRAIMENT envie de lécher les doigts 😆

A l’instar de mon chouchou de tous mes automnes Over The Taupe de chez OPI, je pense que Don’t Sweater It va devenir mon hit vernis de l’automne 2012!

Le résultat me fait un peu penser à un bol de Nesquick ^^ J’aime vraiment beaucoup!

Il habille les ongles en étant très discret. Attention, je ne dis pas qu’il est nude 😮 je dis bien qu’il est discret ^^

J’ai voulu l’habiller un peu après l’avoir porté une journée. Je l’ai marié avec son copain de la collection Stylenomics: Miss Fancy Pants ( qu’on verra plus en détail demain 😉 )

Ça vous parle? Moi j’adore? ^^ Ils sont faits pour aller ensemble ces deux là 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stylenomics – Essie [ Automne 2012 ]

Comme promis hier, voici la suite de la présentation de la collection Stylenomics de chez Essie avec le vernis du même nom.

Stylenomics est le seul vernis de cette collection qui m’a déçue. Je vous explique:

Voici le visuel officiel:

Voici le vernis porté:

En lumière artificielle

En lumière naturelle

Sur le visuel officiel, je vois un magnifique vert. Sombre, mais bel et bien vert.
Sur mes doigts, je vois du sombre, du presque noir, mais absolument pas ce que je vois sur la photo de la marque :s

Je ne dis pas que le résultat est moche, qu’on se le dise 🙂  mais je ne m’attendais pas du tout à ça alors forcément, je suis verte… ( et la médaille d’or du jeu de mot de merde est attribué à Youminou, YEAAAH! )

La pose et le séchage, comme d’habitude chez Essie, ont été impeccables.

J’ai tenté un stamping avec la plaque Bundle Monster BM-322 dessus pour lui redonner un peu de vie et de lumière. J’ai choisi Good As Gold – toujours de chez Essie – pour remplir cette mission périlleuse.

Je trouve que ça lui donne effectivement un peu plus de pep’s. Mais ce ne sont absolument pas « mes » couleurs.

Du coup, je ne l’ai porté qu’un après midi et je suis passée à autre chose. Il faudra que je tente d’autres couleurs pour le stamping histoire de voir si je trouve quelque chose qui me correspondrai un peu plus que Good As Gold.

On se retrouve demain pour la suite avec Don’t Sweater It, un magnifique vernis chocolat :bave:

Rendez-vous sur Hellocoton !

Essie Stylenomics, la collection automne 2012 – Head Mistress

Dès l’instant où mes yeux se sont posés sur les visuels de la collection automne 2012 de chez Essie, je suis tombée amoureuse. Un coup de foudre verniesque avec une seule envie, les avoir sur mes doigts.

Dans la collection Stylenomics on trouve (de gauche à droite sur la photo ci-dessus) Don’t Sweater It, Stylenomics, Skirting The Issue, Head Mistress, Recessionista, et Miss Fancy Pants.

A la base, j’avais prévu de faire un article avec les swatches de tous les vernis de la collection, mais en les portant, j’ai trouvé dommage de ne pas plus les mettre en valeur, ce sont de vrais petits bijoux, ils méritent un article chacun 😉

On va donc commencer cette semaine spéciale Essie – Stylenomics avec Head Mistress, celui pour lequel j’ai eu le plus gros coup de coeur.

Head Mistress est un rouge jelly qui – à coup sûr – apportera à vos main une touche ultra féminine et sexy!

C’est le genre de vernis qu’on peut porter avec à peu près tout et pour n’importe quelle occasion.

Head Mistress a été très facile à poser, et pourtant, je ne suis pas douée pour la pose des vernis rouges ( allez savoir pourquoi)!

Les photos ont été prises sans top coat et après la pose de deux couches de vernis. J’adore, j’ai admiré mes doigts tout le temps où je l’ai porté ^^

Le séchage, quant à lui, a été tout à fait raisonnable sachant que je n’ai pas utilisé mes gouttes de séchage rapide ni de top coat accélérateur de séchage.

Le lendemain, j’ai décidé de le matifier. Et là aussi, amour fou devant le résultat. Head Mistress prend une autre dimension, le comble de la classe à mes yeux!

Je vous retrouve demain ( si mon bébé me laisse du répis pour pouvoir écrire mon article ^^ ) avec la suite de la collection 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !